#coronavirus F-Secure invite à la prudence en matière de cyber sécurité ! conseils pour être sécurisé en 5 points

En pleine crise du Coronavirus, les cyberattaques se multiplient et semblent se concentrer sur les organisations de santé. Tout comme l’hygiène biologique, l’informatique nécessite un ensemble de gestes barrières.

Attaque d’un hôpital en République Tchèque, piratage des données de l’AP-HP, les hackers ne se sont pas arrêtés avec le coronavirus. Bien au contraire ! Mikko Hyponnen, patron de la recherche chez la société de sécurité informatique F-Secure, a exhorté les cyberdélinquants à rester “à l’écart des organisations médicales”. “Si vous visez des systèmes informatiques d’hôpitaux durant la pandémie, nous utiliserons toutes nos ressources pour vous pister”, a-t-il ainsi lancé sur Twitter.

Pour les pirates informatiques, le coronavirus est un sujet en or. La situation ne cesse d’évoluer et la possibilité que le virus se propage inquiète les citoyens du monde entier. Exploiter la peur est une méthode très couramment utilisée par les scammers.

Rappel de 5 conseils simples et efficaces :

1.
Ne pas cliquer sur des pièces jointes contenus dans les mails de destinataires inconnus ou douteux

Des e-mails malveillants tirent profit de la peur et de l’inquiétude des citoyens à l’égard du coronavirus. Les cybercriminels envoient des e-mails contenants, en pièce jointe, des « informations importantes » ou des « instructions sur la manière de se protéger ». Une fois ouvertes, ces pièces jointes déclenchent des commandes automatiques comme, par exemple, le téléchargement du malware Emotet. Guillaume Gamelin, Regional Vice President F-Secure précise “ Ces e-mails frauduleux cherchent à vous faire croire qu’ils sont issus d’une source fiable, comme le gouvernement. Ils se sont d’abord répandus en Chine. Les États-Unis et le Japon ont ensuite été touchés. D’autres pays devraient suivre.”

2.
Naviguer sur des sites internet protégés et de sources sûres.

3.
Éviter d’utiliser ses appareils personnels pour un usage professionnel

Ces appareils qui sont personnels sont par nature non prévus pour un usage professionnel mais un usage personnel. Il en résulte donc qu’ils n’ont pas toutes les sécurités nécessaires à l’usage professionnel puisque les systèmes d’exploitation ne sont pas prévus à cet effet. On remarque donc pour la plupart l’absence de pare-feu ou de chiffrement des données, le problème de pertes de données est en partie provoqué par cela.

4.
Utiliser des technologies d’accès à distance sécurisées telles que le VPN

Le VPN qui chiffre les données personnelles lors de la navigation sur un réseau wifi public, de sorte qu’il est impossible pour un pirate de les intercepter.

5.
Utiliser une solution de protection pour tous ses appareils connectés à Internet





Source link

Write a comment:
*

Your email address will not be published.